Skip to main content

Lire cet article en anglais 🇬🇧

Nous sommes Line Kristensen et Flore Blondel-Goupil, Account Managers à NationBuilder Londres. Ayant travaillé avec nombreux partis politiques et campagnes, nous voulons partager ce que nous avons appris avec les personnes qui se lancent. Ceci est le parcours d’une candidate fictionnelle qui se présente, informé par nos expériences.

Cher journal,

Cette semaine a été chargée mais mon site est finalement en ligne !

J’ai commencé la politique pour parler de mes valeurs, donc mon site est un endroit clé pour que les gens puissent en savoir plus sur les valeurs que je défend et comment elles peuvent d’engager pour ma campagne. L’action principale sur laquelle nous nous focalisons pour le moment est une pétition thématique sur la création de plus d’espaces de jeux sécurisés dans notre communauté.

Ma campaign manager, Hanna est persuadée que récolter des signatures de pétition va aider à construire ma base de données de supporters, car les gens tendent à plus adhérer à des thématiques individuelles qu’un programme entier. Son argument est qu’il est souvent plus facile de faire participer les gens en commençant par de petites actions comme signer une pétition, plutôt que de directement rejoindre la campagne en tant que sympathisant.

Le nombre de signatures de pétition indique également les problématiques qui sont les plus chères aux personnes localement et cela nous permet avec l’équipe de mener des campagnes en conséquence. Tout au long de ma campagne, je prévois de créer une narration autour des 6 thématiques clés.  

NationBuilder héberge notre site, donc les données récoltées via les inscriptions entrent directement dans la base de données. Lorsqu’une personne prend une action, on peut voir quelle action sur quelle page en particulier, ce qui est vital pour continuer à engager cette personne.

Voici comment nous avons procédé

Créer le site

Pour commencer, nous nous sommes rendus dans la partie “Site Internet” du panneau de configuration et avons sélectionné le thèmes par défaut qui correspondait le mieux à la campagne.

Ensuite, nous avons rempli les deux premières pages avec notre contenu:

  • Une page “A propos” pour donner des informations sur mon histoires et mes engagements de campagne
  • Une page de contact, au cas où les gens veuillent contacter l’équipe

Puis nous avons lancé la page de pétition, puisque la création de plus d’espaces de jeux sécurisés est l’un de mes 6 engagements clés.

Mon objectif pour le texte était de le garder informatif mais concis pour maximiser la conversion et éviter de perdre l’attention du visiteur. Nous avons fixé un objectif de 5000 signatures pour que le nombre attendu soir clair.

Paramétrer le système de manière stratégique

Une fois que la partie visible fut prête, nous nous sommes attelés aux automatisations d’arrière plan.

Nous avons créé deux tags spécifiques (un peu comme des étiquettes) qui seront ajoutés sur le profile de chaque signataire de la pétition, pour que l’on sache qui a signé la pétition et qui est intéressé par les espaces de jeux sécurisés.

Nous avons assigné Michael, mon directeur des opérations de terrain, en tant qu’interlocuteur principal pour tous ces signataires, ce qui signifie qu’il sera responsable des relations avec toutes ces personnes. Pourquoi lui ? Parce que la pétition est notre point de départ pour créer de l’engagement avec les gens et les convertir à terme en volontaires.

Sur des campagnes précédentes, j’ai du envoyer des emails individuels à tous les gens qui prenaient une action et cela prenait beaucoup de temps. J’ai été agréablement surprise de voir qu’on peut mettre en place des emails de réponse automatique avec NationBuilder, pour remercier les gens une fois qu’ils ont pris l’action. Hanna a suggéré qu’on inclue une autre demande dans cet email pour demander à tout le monde de venir participer à mon prochain meeting qui abordera l’engagement citoyen et le développement des espaces de jeux sécurisés au niveau local.

Nous avons aussi personnalisé le “social share prompt” pour que notre pétition puisse devenir virale sur les réseaux sociaux : cela veut dire qu’après avoir signé la pétition, les gens recevront une proposition de partager leur action sur les réseaux sociaux avec un message pré-écrit... Génial !

J’étais stressée pour le lancement de la pétition ce matin. La réception a été excellente et les signatures sont arrivées les unes après les autres après que quelques parent l’aient partagée sur les réseaux sociaux.

Je sais qu’il reste beaucoup de choses à faire pour notre équipe. Nous prévoyons d’ajouter plus de pages au site, mais il était important que je commence la campagne rapidement.

La prochaine étape au programme est la newsletter. J’ai besoin de commencer à communiquer avec les gens qui ont déjà signé la pétition. J’écrirai sur le sujet bientôt !

Pour en savoir plus sur la manière dont NationBuilder peut aider des candidats et partis émergents, découvrez comment le parti d’Emmanuel Macron, En Marche, l’a utilisé pour faire élire 359 candidats en 2017.

Vous avez manqué le premier épisode ? Lisez le par ici.
Share this post

Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.