Skip to main content

De l’information à la mobilisation: comment le PCF agit aux côtés de ses partisans

Case Study

À l’occasion des élections présidentielles et législatives de 2017, le Parti Communiste Français s’engage dans la campagne pour mener bataille sur deux terrains : celui de l’information face aux fake news et celui de la mobilisation de ses sympathisants.

Souhaitant déployer NationBuilder à cet effet, le Parti sollicite alors Datack pour l'accompagner sur l’ensemble de sa stratégie web.

Cette étude de cas vous est présentée par Agence Datack - une agence certifiée basée à Paris, en France. Assurez-vous de visiter leur site web et de voir leur précédent travail NationBuilder.


Le Combat De L’Information

L’élection américaine l’avait laissé présager, la question de la véracité des informations, autrement dit, des fake news, habitera les campagnes politiques françaises de l’année 2017.

Le terrain de l’information, aussi central soit­il lors d’une élection, devient ici un terrain glissant : mise en doute de faits par des personnalités politiques, accommodation au buzz pour certains médias, et méfiance (pour ne pas dire défiance) des électeurs à l’égard de ces derniers...

Quelle stratégie d’information adopter?

2-PCF-2017-DATACK.jpg

Fournir aux sympathisants des outils de défense
Militants et sympathisants constituent la première force d’influence, leur capacité à argumenter, ou non, est déterminante. Des messages ciblés, permis par la qualification des contacts de la base NationBuilder, étaient adressés aux sympathisants : argumentaires, informations, réactions à l’actualité...

Autant d’outils leur permettant de défendre une position, une information ou une prise de parole dans les médias sur toute la période de campagne.

Convaincre les indécis
Les sympathisants constituent la première force pour convaincre les indécis, les équiper (point précédent) était donc primordial. Mais le Parti devait aussi gagner des coeurs. Dans le cadre des campagnes, des contenus étaient chaque jour diffusés sur les réseaux sociaux et par mailling, en plus d’être valorisés sur le site web.

Certains formats se sont avérés particulièrement viraux, notamment des vidéos d’animations, et ont permis d’atteindre et de capter une audience plus large que prévu.

Donner la possibilité à chacun d’entrer dans le combat de l’information
Une rubrique désintox recense les fake news diffusées par les adversaires. Cette rubrique installe alors le Parti dans le combat de l’information. L’idée était autant d’alerter les sympathisants des fausses informations qui circulaient que d’inciter chacun à signaler une fake news repérée.

En détournant la fonctionnalité “réaction” de NationBuilder, la rubrique désintox permettait aux sympathisants de participer à une veille médiatique collaborative, et entrer eux aussi dans ce combat de l’information.

De L’Indignation À L’Engagement

L’avantage d’une diffusion massive et quotidienne de contenus engageant sur les réseaux sociaux se mesure au trafic qu’il génère sur le site. L’enjeu est ici de convertir un maximum de visiteurs en acteurs de la campagne. De passer de l’indignation face à une information, à l’engagement.

Proposer plusieurs niveaux d’engagement

3-PCF-2017-DATACK.jpg

Pour assurer la conversion d’un maximum de visiteurs, 3 niveaux d’engagement sont ainsi proposés via des call­-to­-action distribués sur toutes les pages du site.

Le plus haut niveau d’engagement propose l’adhésion au Parti. Le nouvel adhérent est alors mis en relation avec des représentants locaux pour passer à l’action selon ses compétences et ses préférences.

Un second niveau propose aux visiteurs d’”agir”, sans pour autant adhérer au Parti. L’objectif de ce niveau d’engagement vise à renforcer les rangs avec les personnes en accord avec la campagne mais qui ne souhaitent pas pour autant “s’encarter”. En ce sens, un formulaire détaillé propose différents modes d’actions, de l’activisme web aux mobilisations sur le terrain.

Enfin, un troisième niveau permet de suivre l’actualité de la campagne du Parti en laissant simplement son adresse email. La visée de ce dernier niveau est d’obtenir le contact de potentiels électeurs qui seront ensuite relancés régulièrement et eux­mêmes invités à partager du contenu.

Permettre l’action

4-PCF-2017-DATACK.jpg

En plus d’être un outil de diffusion et de recrutement, le site web est une plateforme d’actions où chaque militant trouve les ressources nécessaires à son engagement:

  • Un agenda permet à chacun de participer à des actions et de proposer les siennes. L’idée étant, de manière collaborative, d’être présent sur tout le territoire et d’offrir une grande diversité d’événement.
  • Un espace de téléchargement, pour que chacun trouve le matériel adéquat à son action : les derniers kit de campagne web pour les militants agissant sur les réseaux sociaux, les derniers tracts et flyers pour les acteurs de terrain, le programme et les affiches officiels pour les responsables locaux et nationaux.

5-PCF-2017-DATACK.jpg

Conclusion

À l’élection présidentielle, le candidat soutenu par le Parti a obtenu plus de 7 millions de voix, soit presque deux fois plus qu’à la dernière élection. L’élection législative a quant à elle permis au Parti d’avoir un groupe parlementaire renforcé à l’assemblée.

Enfin, au cours de la période électorale, le nombre de nouveaux adhérents, et surtout, de sympathisants récupérés dans la base NationBuilder, a largement augmenté.

Try NationBuilder for free