Skip to main content


Depuis 2014, Julien accompagne élu.e.s, organisations et candidat.e.s dans leurs campagnes électorales sur l’ensemble des échelles électives. Professionnel de la communication, Il agit tantôt en tant que directeur de campagne et/ou directeur de la communication.

Temps de lecture : 3 minutes

La vie politique française entre dans sa phase traditionnelle de « test » lors des élections dites « intermédiaires ». Ces scrutins locaux permettent souvent de prendre le pouls des rapports de force entre mouvements politiques et constituent un socle pour l’élection présidentielle et son pendant législatif. Les élections municipales ont donné un premier aperçu de la tendance actuelle qui, bien qu’ayant maintenu une grande majorité de maires sortants, a tout de même fait une place nouvelle et importante aux écologistes et aux mouvements créés pour l’occasion. Ces constats doivent avoir un impact concret et opérationnel pour quiconque souhaite engager une dynamique de campagne lors des scrutins à venir. Pour vous aider à vous y retrouver, nous vous avons préparé 3 conseils essentiels pour une élection réussie.

1 - Objectiver ses conditions de succès

Pour être victorieuse, une campagne doit se doter d’objectifs précis qui permettent d’évaluer l’impact quantitatif et qualitatif des initiatives de mobilisation tant en interne qu'en externe. La professionnalisation progressive des fonctions de direction de campagne a été accompagnée par l'essor des fameuses « civic techs », NationBuilder au premier rang d’entre elles. La période des grandes organisations centrales touche à sa fin au profit de mouvements plus horizontaux. Ce changement de paradigme fragilise les structures classiques. Il renforce le besoin d'imaginer des stratégies nouvelles intégrant la pénurie d’une des trois ressources essentielles à toute campagne : présence humaine, ressources financières et limite de temps. Cela nous amène à repenser l’utilisation de chacune en cherchant systématiquement l’optimisation.

L’implication croissante des sympathisants dans la mise en œuvre des initiatives de campagne et le dialogue instauré avec eux sont des éléments clés pour le déploiement de votre stratégie. Cette base militante n’est pas uniforme et il convient de caractériser chacun selon ses caractéristiques propres. De manière générale, vous rencontrerez des coordinateur.trice.s impliqués dans l’organisation de votre campagne, des bénévoles prêts à proposer de leur temps pour vos initiatives de terrain, des donateur.trice.s qui vous soutiendront financièrement, des sympathisant.e.s relais sur les réseaux sociaux etc. Chacun des profils n’étant pas exclusif, il est important de conserver une visibilité globale et favoriser au maximum la perméabilité entre eux. C’est ce que vous propose la fonction de “parcours d’engagement” dans NationBuilder. Au fur et à mesure de l’implication individuelle, vous pourrez vous assurer que chacun.e s’est vu proposer une implication maximale dans votre campagne. Ces outils de gestion se configurent très simplement lors de la création de votre nation en début de campagne. 

De la même manière, il est important d'avoir une idée précise du nombre de contacts établis avec votre public cible ainsi que le volume critique à atteindre afin de maximiser les suffrages au jour du vote. Celui-ci peut s’évaluer en prenant en compte plusieurs facteurs tels que l’antériorité de l’abstention sur ce scrutin (pour une même circonscription élective) et le nombre de votes exprimés pour les différentes “familles” politiques. En amalgamant ces données, il est possible d’en déduire un palier à partir duquel il est possible d’attendre un résultat positif.

C'est par l'accomplissement de ces objectifs qu'il vous sera possible de garantir que l'ensemble des moyens à votre disposition auront été utilisés d'une manière efficace et pertinente.

2 - Mobiliser un premier cercle

Il est souvent pertinent de découper votre plan de campagne en plusieurs temps distincts permettant d’élargir au fur et à mesure votre périmètre d'influence au sein du public cible. On parle habituellement de stratégie par cercles concentriques. A cet effet, il vous faut caractériser l'ensemble des contacts obtenus lors de vos différentes actions de campagne. 

En fonction de leur nature, vous pourrez rapidement identifier l'ensemble des personnes vous étant favorables et les solliciter pour devenir votre premier cercle de soutiens. Ce groupe essentiel vous garantira une présence humaine sur le terrain et deviendra rapidement vos meilleurs relais pour les propositions politiques que vous soumettez au scrutin. Dans un moment où la confiance dans la parole politique est profondément fragilisée, la garantie individuelle apportée par vos soutiens vis-à-vis de leurs proches vous permettra, par cercles concentriques exponentiels, de bâtir une architecture de campagne fondée sur la confiance et l'engagement personnel. De manière schématique, vous pouvez considérer différents groupes inégalement “engagés” avec vous à des degrés divers. 

Depuis les plus fervents activistes jusqu’à vos opposants farouches, vous trouverez une multitude d’individus dont le nombre et les caractéristiques varient fortement selon votre contexte territorial. Il est primordial d’identifier les caractéristiques de ces groupes et d’en estimer les effectifs afin d’être en mesure de :

  • Faire évoluer vos partisans sur l’échelle d’engagement (de l’opinion favorable au militantisme actif)
  • Capter une partie des électeur.trice.s inactif.ve.s en votre faveur et les faire entrer sur votre échelle d’engagement

Cette démarche bénéficie d’un solide appui grâce à l’environnement NationBuilder, vous proposant des fonctionnalités poussées en matière d'identification de votre public cible (notamment par l'intégration de la liste électorale), de gestion de la diffusion de vos communications et de vos diffuseurs.

3 - Renforcer la relation entre présence terrain et digitale

L’univers digital et la présence de terrain sont souvent, à tort, considérés comme des mondes distincts et peu conciliables. Bien au contraire, l’histoire récente des campagnes électorales victorieuse fait la démonstration qu’ils sont en fait les deux faces d’une même pièce. Dans la mesure où les publics touchés sont à la fois semblables et divers, il convient d’avoir une attention particulière à ce que la visibilité de la campagne et la mise en mouvement de ses forces soient effectives en présentiel et en numérique. La mise en relation de ces deux univers génère une synergie puissante qui démultiplie le potentiel de vos actions de campagne. Que ce soit en termes de ciblage en porte-à-porte, de stratégie d’appels téléphoniques, de création d’événements locaux et de mise en relation de ces initiatives avec l’espace numérique, la pertinence des fonctions proposées par NationBuilder est à ce jour la plus efficace.

Julien Baillergeau


Retour au Hub élections

Share this post

Recent posts


Be the first to comment

Wrap code snippets in <code></code> tags.
Please check your e-mail for a link to activate your account.