Skip to main content
Sales Support
Une campagne sous Covid
ActionButton

Une campagne sous Covid

> Retour au Hub Elections


Bruno Walther a créé la première agence de communication politique en France et travaillé sur la campagne numérique de Jacques Chirac en 2002. Il codirige aujourd’hui avec Virginie Valiere l’agence La Source Vive, Architecte certifié NationBuilder, qui aide les organisations à mobiliser leurs supporters sur les questions climatiques.  

Temps de lecture : 2 minutes


Le coronavirus et le confinement nous ont amené à revisiter notre manière de voir le monde et, plus prosaïquement, à revoir notre façon de travailler et de communiquer. 

Dans notre manière de voir le monde, nous avons ressenti son immense fragilité et découvert notre désarroi face à l'infini décimal virus. Dans notre façon de travailler et de communiquer, nous avons dû faire preuve d'une extrême agilité en s’initiant à de nouveaux outils. 

Les élections régionales seront les premières élections qui se joueront entièrement dans une pandémie. 

La crise sanitaire, écologique, économique et sociale pèsera fortement sur le scrutin. Pas uniquement sur les imaginaires et les thématiques, mais plus structurellement sur le rythme et les logiques de mobilisation. 

Cette campagne ne se fera pas en multipliant les porte-à-porte, les meetings ou les distributions de tracts sur les marchés. 

A l’instar des français-es qui ont dû imaginer de nouvelles formes de communication, nous allons devoir réinventer nos modes de mobilisation. 

Notre conviction est qu’il faut s’inspirer des usages de la communication à l’ère de la Covid. 

Il faut aller à la rencontre des citoyen-nes en utilisant massivement Zoom pour organiser des centaines de webinars dynamiquement rediffusés sur Youtube et Facebook Live. Dit autrement, hier la campagne se jouait sur les marchés, dans les salles de fêtes, dans la rue, demain elle se jouera essentiellement sur Zoom. 

A la différence d’une distribution de tracts, une conférence en ligne produit de la donnée. Il est possible de mesurer précisément qui se connecte, interagit, sur quel sujet et à quel moment. Et c’est là que la technologie peut impacter sérieusement les logiques de mobilisation des prochaines régionales. 

Imaginons que vous coupliez vos réunions Zoom à un outil de gestion de campagne digital. Il vous permettrait de faire rentrer chaque participant-e dans un parcours d’engagement personnalisé et automatisé. Dit autrement, chaque participant-e recevra de votre part une attention maximale et sera régulièrement invité à l’action. Il-Elle pourra passer du stade de simple participant-e à une réunion, à celui de supporter.

Dans ce contexte, l’enjeu des prochaines régionales ne consiste pas tant, à produire un énième site web, que de disposer d’un outil de mobilisation puissant qui puisse organiser des webinars, en systématisant la collecte des emails, en proposant des parcours d’engagements efficaces et en mesurant ce qui fonctionne en permanence.

Share this story